petite silhouette d'homme au dessus des nuages

Qu'est-ce que le Training Autogène :

Il n’est pas nécessaire d’être malade pour guérir.
Le Training Autogène est une méthode de relaxation par autodécontraction concentrative du prof. Dr. J.H. Schultz

Par les temps exaltés qui courent le repos, les loisirs et le retour au calme sont devenus des thèmes importants. Qui n’a jamais connu la pression et le danger de notre époque, qui imprègnent toute la vie de la société et qu’il est si difficile de contrer. Nous vivons dans un monde de grand stress ou de mauvais stress. Il y a en permanence des tensions internes, nous avons davantage de temps libre mais notre sommeil n’est plus réparateur.

Malgré tous les résultats probants de la médecine, il y a de plus en plus de gens avec des symptômes vagues qui les empêchent de fonctionner normalement dans leur quotidien. Le nombre de maladies chroniques augmentent sans cesse sans parler du phénomène moderne du burnout et autres symptômes de notre société tenue sous tension continue. La plupart de ces problèmes pourraient être évités.

Le training autogène, méthode de détente psycho-physiologique, propose à partir d’un état de tension, d’atteindre un état de relaxation. Le training autogène permet pas à pas au corps et au mental de se relaxer d’une manière simple et structurée. Cet état de relaxation est programmé avec des formules que l’on répète. Ces séances internes provoquent un état d’approfondissement : la transition vers la paix intérieure. Ceci se prolonge au bout d’un certain temps dans la vie de tous les jours.

Avec l’aide du thérapeute, cette technique, si elle est appliquée souvent, régulièrement et systématiquement, procure un effet relaxant profond et bienfaisant et peut être relativement vite maitrisée. En s’exerçant on apprend à se concentrer et il en résulte une sensation de paix intérieure, de profondeur et de chaleur. Appelé « état de paix » dans le training autogène, il procure une sensation intense de bien-être, le corps et l’esprit se détendent et les énergies bloquées se remettent à circuler. Le stress quotidien permanent qui finit par être préjudiciable au corps et à l’esprit disparait en quelque sorte. Il en résulte un état de bien-être physique et mental dont les effets peuvent se prolonger plusieurs heures après l'exercice.

Il s’est avéré après une recherche détaillée que les taux sanguins changent quand on les compare avant et après un entrainement autogène. On a pu montrer que par exemple, le système immunitaire était de loin plus performant quand le training autogène avait été appliqué, et de plus l’on a pu aussi constater que l’équilibre acide-alcalin sanguin s’était amélioré.

La simplicité de la méthode la rend accessible à tout le monde. Le but est d'améliorer son propre fonctionnement, tant physique que psychique, les deux aspects étant toujours étroitement liés.

Les indications et les effets :

graminées dans les rayons du soleil

Le training autogène a un effet bénéfique pour les problèmes et les pathologies suivantes :

Le training autogène a des qualités préventives et curatives.

Quelles sont les contre-indications du training autogène ?

Pour des pathologies psychiatriques graves comme la schizophrénie, les dépressions sévères, les crises aigues, et autres psychoses ainsi que la fièvre, le training autogène est déconseillé.

D’autre part il est évident que les enfants doivent avoir un certain âge pour être en mesure de participer (à partir de 8 à 10 ans).

Les effets du Training Autogène :

On constate qu’avec la pratique régulière du training autogène le corps accumule moins de stress pendant la journée.
L’équilibre entre le système nerveux (ortho)sympathique (mise en état d’alerte de l’organisme et mise en action du corps et de l’esprit) et le système parasympathique (ralentissement des fonctions du corps et récupération) se reconstruit. De ce fait il y a davantage d’énergie disponible si nécessaire et le corps profite de plus de repos dans ces intervalles.

Le training autogène se développe progressivement dans ce but. On apprend pas à pas systématiquement à se détendre plus profondément. Tout d’abord dans la pesanteur, puis dans la chaleur, le plexus solaire, le rythme cardiaque, la respiration et finalement avec une sensation de fraicheur sur le front.
La sensation de pesanteur s’accompagne d’une détente musculaire, la sensation de chaleur s’accompagne d’un flux sanguin amélioré.

Schultz conseille de ne pas forcer l’état de relaxation parce que comme pour le sommeil on récolte l’effet contraire :
« qui se force à s’endormir, n’y parvient pas ».

Comment se déroulent les séances ?

Lumière au fond d'une fôret

Il faut être motivé et ne pas agir contre son gré !

Le training autogène peut être donné en individuel, mais la plupart du temps cela se passe en petit groupe de 5 à 6 personnes. L’avantage des sessions en groupe est que l’on peut s’échanger les ressentis, partager peut être très stimulant. Il est important d’insister sur le fait qu’il faille s’exercer chez soi. Une fois par semaine avec le thérapeute n’est absolument pas suffisant et dans ce cas cela ne sert à rien de s’inscrire.

La durée totale de la formation autogène dure 7 semaines, à raison d'une séance par semaine. Les mots clés pendant les 7 séances sont : motivation, engagement et confiance (une personne non motivée a souvent une influence négative sur le groupe).

Les séances se passent globalement ainsi :

Introduction, échanges des résultats des exercices faits à la maison, théorie, exercices, partages des expériences du nouvel exercice, questions, conclusion.

S’inscrire à une formation de 6 semaines est un engagement. Dans le cas où une personne veut s’en aller à mi-chemin, il n’y a pas de restitution de la somme payée. A l’exception des accidents, maladies, et des hospitalisations etc…

Il est primordial de s’exercer chez soi tous les jours. Au début 2 à 5 minutes suffisent et ensuite on peut augmenter la durée petit à petit (jusqu’à 15 minutes) tant que l’entrainement est plaisant. S’il y a une sensation désagréable, et que l’on devient agité il vaut mieux alors arrêter l’exercice et le recommencer plus tard.

Il est recommandé de faire les exercices 2 à 3 fois par jour. Les meilleurs moments pour les faire sont le matin de bonne heure, après le déjeuner ou le diner et avant d’aller se coucher. L’environnement doit être paisible pour que les sens ne soient pas trop stimulés.

Fleur de lotus stylisée

Les exercices que nous faisons dans le training autogène sont très progressifs et il n’est pas possible de passer d'un exercice à l’autre si le premier n'est pas parfaitement maîtrisé.

Chaque série d’exercices se termine par une « récupération » :

Cet exercice de récupération est nécessaire pour ne pas se sentir « sonné » ou ne pas rester dans un état de lourdeur qui peut être vécu comme désagréable par certains.

Les séances ont lieu dans une salle agréable et à l'abri du bruit, loin d'éléments extérieurs dérangeants.
Des matelas sont à disposition ainsi que des coussins supports pour les genoux. Les participants sont priés d’emmener un coussin, éventuellement une couverture ou un plaid et de se vêtir de vêtements confortables.

Pour plus d’information, prendre contact par téléphone ou par courriel (voir la rubrique « contact »).